Une pierre tombale ce sont quatre côtés, qu'ils soient vides ou pleins, généreux ou stériles

Erabiltzailearen balorazioa: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

 4

mundua
 euskaraz1
erderaz1
catala1
portugues

Une pierre tombale ce sont quatre côtés, qu'ils soient vides ou pleins, généreux ou stériles. Une stèle c’est une tête, une vie réussie, une tête recueillie, ronde Scindés de la terre, pierre sur pierre, les boucliers rêvent d'être des corps, si on les met debout. S'émerveiller devant une pierre tombale. La mort est une pierre durcie, pas un pot qui ne contienne rien, ni un abreuvoir, s’il n’a pas été vidé au préalable. Une pierre tombale a quatre côtés, l’un sur l’autre, à droite et à gauche, et quatre canaux… Il n’y a pas quatre parties, ni quatre morceaux, en tout cas, quatre parcelles, qu’un éclair a labouré dans l’enclos. Rien qu’un centre dans le carré plat, et le plan qui s’ouvre en d’infinies directions. Et ces douleurs d’équarrissement qui arrivent jusqu’aux racines-veines tout en taillant en quarts le futur. Et le regard équarri est, selon Retana,  un petit voile sur l’œil ou un brin d’atome ou la poussière minuscule de la farine ou un rayon de soleil  Et des cascades au dernier quadrant, où les eaux comme le ciel sont aqueuses, une eau unique, indissociable : une eau bleue, une eau pure.